Blue Flower

Ceci est un résumé du MOOC Introduction à la cartographie des processus métiers proposé par l'université Lyon 3 (Guilaine TALENS et Eric DISSON).

Dans cet article, nous abordons la notion d'évènements.

Trois catégories d’événement :

  • événement de départ
  • événement intermédiaire
  • événement de fin.

Les événements peuvent être de différente nature. On utilise pour ceci des pictogrammes.

Evènement de départ : ils sont de type catch, c'est à dire des événements dont le processus est le destinataire.

  • Exemple, la réception d'un message : sur réception de la commande client, le serveur peut saisir la commande.

 

  • Exemple, le timer :

 

  • Exemple, la règle de gestion :

 

  • Evènement multiple : cas où plusieurs événements déclenchent le processus.

Deux cas :

1 seul des événement déclenche le processus :

 

L'ensemble des événements est nécessaire au déclenchement du processus, on parle de multiple parallèle :

 

  • Evénement de type signal :

 

Evénement de fin :

Ce sont des messages de type throw, c'est à dire des messages dont notre processus est l'émetteur ou le déclencheur. Exemple de noations :

 S'il y a plusieurs chemin s'exécutant en parallèle, l'arrivée sur une Fin Terminate mettra fin à l'exécution des chemins parallèles, comme montré dans le schéma ci-dessous :

Les événements de type intermédiaire peuvent être de type catch ou throw.

Exemple d’événement de type intermédiaire message :

Exemple d’événement de type intermédiaire timer :

Ceci est un résumé du MOOC Introduction à la cartographie des processus métiers proposé par l'université Lyon 3 (Guilaine TALENS et Eric DISSON).

Dans ce cours  nous aborderons la notion de passerelle en se limitant à la passerelle exclusive.

Activité et événement ne permettent pas de représenter complètement un processus. Ceci permet simplement de représenter le chemin parfait. Par exemple, dans notre exemple du processus de service au client d'un restaurant (cf cours précédent), que se passe-t-il si le paiement par carte bancaire est refusé. La notion de passerelle, formalisée par un losange, permet de contrôler le flux d'orchestration en proposant des chemins parallèles ou alternatives.

Il existe plusieurs types de passerelles. On s'intéresse ici au cas de la passerelle exclusive.

Celle-ci peut être utilisé dans le flux d'un flux qui se divise en plusieurs chemins exclusifs. On peut être amené à définir un chemin par défaut, que l'on représente par un trait oblique. Ci-dessous un exemple :

 

On peut aussi utiliser la passerelle  pour reconstituer un chemin unique. Ci-dessous un exemple :

 

 

Introduction à la gestion des processus métiers

Ceci est un résumé du MOOC Introduction à la cartographie des processus métiers proposé par l'université Lyon 3. Je recommande ce MOOC réalisé par Guilaine TALENS et Eric DISSON.

Toute entreprise a pour but de croître,  d'augmenter son activité en augmentant sa performance. L'organisation des processus métiers peut apporter des solutions tout au long de la vie de l'entreprise.

Examinons la croissance d'une entreprise. 

Au départ, une PMO (Petite Moyenne Organisation) :

Encadrement limité. Distance organisationnelle entre dirigeants et opérationnels réduite. 

Côté système d'information, les outils sont limités. 

Puis l'entreprise croît est devient une OTI (Organisation de Taille Intermédiaire) :

Par rapport à précédemment, il y a une hiérarchie intermédiaire (les cadres intermédiaires) nécessaire aux dirigeants pour piloter les fonctions métiers.

Des fonctions de pilotage et de support apparaissent. La distance entre dirigeants et opérationnels augmente.

Il est probable que l'entreprise ait un volume d'activité en croissance mais avec une baisse de performance. L'organisation n'est plus adaptée à cette augmentation de taille. Il y a besoin d'une vision transversale alors que la taille croissante de l'entreprise a tendance à isoler chaque entité qui se concentre sur sa vision locale. 

Pour continuer à croître efficacement, l'entreprise doit procéder à :

  • une révolution managériale
  • la standardisation des processus de production, de support et de pilotage
  • avoir une vision métier transversale et collaborative.

Une approche par processus métier (BPM Business Process Management) s'appuie sur une cartographie représentant graphiquement les processus de l'organisation. Ceci doit soutenir la collaboration inter fonctions et aider aider à l'efficacité du pilotage (contrôle de gestion, contrôle interne). 

Cela permet de gérer l'entreprise de façon transversale pour casser l'isolement vertical, standardiser les processus de gestion pour vérifier les écarts, rendre plus efficace la communication managériale en adoptant un langage commun à tous les métiers.

Le passage à BPM peut ne pas apporter immédiatement des résultats mais s'accompagner d'une baisse de résultat en raison du temps de la ré-organisation.

Le système d'information va alors s'aligner sur les besoins métiers apportant efficacité et qualité.

Au final, la mise en place de BPM a pour but de :

  • favoriser la communication
  • piloter les processus métiers
  • finement connaitre son organisation
  • aligner le SI sur les besoins métiers
  • améliorer l'efficacité, le contrôle des coût, la gestion des risques,le contrôle qualité
  • favoriser le rapprochement managériale entre des organisations amener à fusionner.

 

Business Process Management, quesako

Un processus est défini comme une ensemble d'activités corrélées prenant des éléments d'entrée pour les transformer en éléments de sortie.

Ressources et acteurs soutiennent ces activités. Chaque processus doit avoir un objectif.

Une ressource : correspond à un moyen utilisé par une activité. Une ressource ne fait pas l'objet d'une transformation durant l'activité.

Acteur : personne ou entité ou application qui réalise une ou plusieurs activités

Résultat d'une activité : ce peut être un événement, une ressource, une entrée dans une autre activité.

Un événement : quelque chose qui arrive et influence l'activité. Ne représente aucun travail, ne consomme pas de ressource.

Processus : il décrit les activités de l'entreprise

Procédure : elle décrit comment réaliser une activité, donc le niveau de détail est supérieure. La frontière entre processus et procédure n'est pas toujours évidente.

Les processus métiers décrivent comment une organisation atteint ses objectifs.

On classe les processus en trois familles.

Processus opérationnels : il s'agit des processus faisant le cœur métier de l'entreprise

Processus support : soutiennent les processus opérationnels (contrôle du budget, support utilisateur)

Processus de pilotage : processus non indispensable mais permette de mesurer la qualité et la performance.

 

BPM peut vouloir dire :

  • Business Process Management
  • Business Process Model : l'art de modéliser en utilisant UML ou BPMN pour Business Process Models and Notations.

 

 

Ceci est un résumé du MOOC Introduction à la cartographie des processus métiers proposé par l'université Lyon 3 (Guilaine TALENS et Eric DISSON).

Dans ce cours, nous verrons les concept de base pour réaliser des diagrammes en BPMN. 

Une activité est une action réalisée au cours d'un processus. On la représente par un rectangle aux bordures arrondies.

On distingue les taches ou sous-processus. Une tache ne peut pas être décomposée. Un sous-processus peut être re-décomposé en plusieurs activités ou taches.

Exemple de processus dans un restaurant :

  • Saisir commande
  • Préparer commande
  • Servir client
  • Encaisser client

=> on note les activités par un verbe.

Orchestration des activités :

La logique des activités est défini par la séquence des activités. On utilise des flèches.

Evènement :

C'est quelque chose qui se passe et qui va déclencher, interrompre ou influencer le déroulement du processus.

Evénement de départ : il est obligatoire et est unique au sein d'un processus. Il est représenté par un rond fin.

Evénement de fin : il est obligatoire et il peut en avoir plusieurs.  Il est représenté par un rond épais.

Evénement intermédiaire : ils sont optionnels. Il est représenté par rond à bordure double.

Le processus peut être émetteur ou destinataire de ce type d’événement. Ceci permet d'interagir avec d'autres processus ou bien d'être en attente d’événement d'un autre processus.

Ci-dessous le processus de service au client d'un restaurant : 

MOOC signifie Massive Open Online Course. Il s'agit donc de cours en ligne gratuit.

Ainsi, Telecom Sud Paris propose des cours MOOC, j'ai testé celui intitulé COMPRENDRE LES CONCEPTS DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, et je le conseille pour les personnes souhaitant avoir un tour d'horizon sur les télécom.

Ce cours vous expliquera :

  • les concepts sur les différents types de réseau en fonction de leur étendu
  • les concepts des réseaux locaux
  • l'organisation du réseau d'un opérateur télécom
  • la convergence entre la téléphonie et IP
  • l'organisation du réseau de téléphonie mobile.

 

Bref je recommande cette formule de cours. La session COMPRENDRE LES CONCEPTS DES TÉLÉCOMMUNICATIONS est close, une nouvelle débutera à la rentrée 2015.

Sur le site de france-universite-numerique (https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/), vous trouverez l'ensemble des cours proposés, il y a de tout : médecine, histoire, sciences, informatiques, langues .... Vous pourrez par exemple suivre un cours de math avec Cédric Villani, médaille Fields 2010 ...